Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tellement geek

Tellement geek

Blog sur la culture geek fait par un papa geek : Jeux, littérature, nouvelles technologies, cinéma, séries TV... On vous parlera de LA culture geek, et on tachera de vous la faire aimer...

« Le Mantra Originel » de Franck Cassilis chez Pulp Factory.

« Le Mantra Originel » de Franck Cassilis chez Pulp Factory.

« Serro Warfin, dernier contrebandier libre parcourt la galaxie aux commandes de son vaisseau ultramoderne géré par l’étonnante intelligence artificielle Antor 1700. Mais la guerre civile que se livrent les sénateurs Adar Jool et Sid Hogn se rappelle à son bon souvenir en la personne d’une de ses vieilles connaissances. Il devra infiltrer un groupe de dissidents, contraint et forcé. Mission qui le conduira dans le pire bagne de la galaxie. Mais il ignore encore que sa route croisera celle du Mantra Originel, l’étonnante force qu’utilisent les néo-chamans. »

Du space opera pur et dur !!! En fait, je me suis aperçu que je n’en avais pas lu tant que ça, et depuis très longtemps. Ca doit remonter aux « Guerriers du silence » de Bordage. Sinon comme tous bons geeks, space opera ça rime avec Star Wars… Et donc me voici de retour dans le monde futuriste après une bonne dose d’héroïc fantasy (ah mais j’adore ça, je vous rappelle que TOUTES les lectures de l’imaginaire m’intéressent…), et je dois dire que ça fait drôlement du bien… D’une, quand c’est bien écrit et que vous voyagez grâce à l’auteur et ses personnages, c’est un bon kiff, de deux, quand ça vous rappelle plein de souvenirs comme le manga « Cobra » (je ne suis pas le seul à le dire…), ça aussi c’est du bonheur. Mais il n’y a pas que ça : c’est vraiment fluide avec beaucoup de rythme. D’ailleurs le découpage est super bien fait pour mettre dans le rythme. Je me suis mis à imaginer la musique qui irait bien sur ce bouquin, Pink Floyd, David Bowie, un peu de gansta rap pour les scènes de combat… Y a plein de choses à imaginer.

Et il y a tellement de choses que l’on a envie de savoir. Et oui, j’ai trouvé ça trop court, j’en veux encore : Encore plus sur le background de Serro, qui a vraiment un côté Han Solo évident, sur ce vaisseau avec cette l’Intelligence Artificielle Antor 1700, elle est tellement présente, c’est vraiment LE personnage secondaire. Il y a vraiment une alliance entre l’homme et la machine qui est bien trouvée.

Les descriptions sont vraiment bien écrites, ont y croit, on voyage, on participe aux scènes de combat. Et puis comme tous bons romans, il y a des rebondissements, de la traîtrise, des méchants hargneux et revanchards, des filles fabuleuses et redoutables, des conspirations… Et il y a de l’originalité, du dépaysement galactique…Et puis il y a le fameux Mantra Originel, la partie « magie » de ce roman, avec les néo-chamans… Je ne veux pas vous en dire plus, j’ai vraiment envie que vous soyez surpris comme je l’ai été par ce roman.

Comment l’auteur a-t-il fait pour faire tenir une très bonne histoire en si peu de pages ? Et puis terminer le livre par une nouvelle dans le même univers avec le même héros, on se dit qu’il a surement plein d’autres aventures à faire vivre à Serro Warfin… Et je l’espère grandement !

Plongez dans le space opera avec Serro et Antor, faites confiance à Franck Cassilis. J’en profite pour saluer la toute nouvelle maison d’édition « Pulp Factory » qui s’est lancé un beau défi en misant sur les romans « pulp ». Avec ce 1er roman, elle fait une belle entrée dans le monde de l’imaginaire et j’ai vraiment hâte de lire les suivants !

« Le Mantra Originel » de Franck Cassilis aux éditions Pulp Factory, au prix de 12.5 €.

http://pulp-factory.ovh/

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article